Menu Fermer

TOUT SAVOIR SUR LA GRIPPE

L’approche de la période hivernale est synonyme pour nombre d’entre nous « d’attraper froid » du à toutes les affections relatives à cette période. Parmi elles, la grippe touche près de 2.5 millions de Français chaque année.

Qu'est-ce que la grippe ?

La grippe est une maladie infectieuse aiguë causée par un virus (Myxovirus influenzae) de type Influenza. Le virus se développe et se multiplie dans l’appareil respiratoire avant de se propager dans tout l’organisme. 

A l’heure actuelle, on recense trois genres du virus Influenza, appelés A, B et C. Les type A et B sont les plus fréquents, touchant l’humain et l’animal, et sont responsables d’épidémies de grippe saisonnières. Le type C, plus rare, provoque des symptômes proches du rhume. 

En réalité, il existe plusieurs types de grippes. En effet, cette variété est liée à l’instabilité et la mutation génétique entre virus. Ainsi, grâce à ces mécanismes, ils acquièrent de nouvelles propriétés rapidement, de quoi tromper facilement notre système immunitaire. C’est la raison pour laquelle la vaccination est à renouveler tous les ans. 

Par ailleurs, les virus de type A possèdent plusieurs sous-types en fonction des protéines se trouvant à leur surface : l’hémagglutinine (H1 à H15) et la neuraminidase (N1 à N9). Certains sont connus tels que H1N1. On parle de souches virales différentes possédant chacune un degré de contagiosité différent.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

La grippe présente des symptômes assez contraignants étant donnée qu’elle s’attaque à l’ensemble de l’organisme. La durée des symptômes s’étend de 3 à 7 jours. Le début de développement du virus est brutal et de nombreux maux se font ressentir chez l’individu atteint associant :

  • Une fièvre élevée à 40° accompagnée de frissons et de malaises intenses ;
  • Des douleurs généralisées(muscles, maux de tête) ;
  • Une grande fatigue;
  • Nausée et complications digestives (grippe intestinale) ;
  • Une infection respiratoire se manifestant sous la forme d’une rhinitepharyngite (toux) ou bronchite.

La grippe peut mener à des complications notamment de l’appareil respiratoire souvent dues à une surinfection bactérienne. Ces pneumopathies peuvent être mortelles pour les personnes à risque.

Enfin, la grippe peut aussi aggraver une maladie chronique déjà présente. C’est pourquoi les personnes diabétiques, ou avec des insuffisances cardiaques et/ou pulmonaires etc sont plus sujettes aux complications.

Comment prévenir la grippe ?

A ce jour, le seul moyen efficace de prévenir cette pathologie reste de participer à la campagne de vaccination contre le virus. Il s’agit d’une injection unique sous-cutanée renouvelable tous les ans, les virus grippaux mutant en permanence. Chaque année en février, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décide quel sera la composition du vaccin pour l’hiver à venir en fonction des souches virales qui ont circulé l’année précédente.

L’immunité apparait deux à trois semaines après l’injection d’où la recommandation de se faire vacciner dès le mois d’octobre. Chez un adulte sain, la vaccination diminue de 80% le taux de la morbidité due à la grippe. Le vaccin est fortement recommandé chez les sujets susceptibles de présenter des complications graves de la maladie : personnes âgées, avec un insuffisance respiratoire ou cardiaque…

Bien que la vaccination reste la meilleure protection, il existe des gestes barrières à adopter qui contribuent à limiter la transmission de la maladie entre les individus. En effet, la grippe a comme propriété d’être extrêmement contagieuse et notamment par voie orale, d’où l’importance de garder une hygiène stricte.

Comment traiter la grippe ?

Pour une personne ayant contracté la grippe, le praticien peut préconiser différents traitements médicamenteux comme :

  • Les antipyrétiques (médicaments faisant baisser la fièvre) :  paracétamol, ibuprofène, aspirine…
  • Les antiviraux  comme les antibiotiques qui ne doivent être prescrits qu’en cas de surinfection bactérienne ou de façon préventive chez les sujets susceptibles de mal la supporter  (nourrisson, personne âgée..). 

En outre, votre médecin peut vous indiquer certains comportements à suivre pour aider l’organisme à combattre la propagation :

  • Du repos : un arrêt de travail de 5 jours est suffisant.
  • Aérer et humidifier l’atmosphère environnante ;
  • S’hydrater et s’alimenter correctement
  • Le port de vêtements légers : pour ne pas faire monter la fièvre. 
Epilation LASER